Mes 11 astuces pour cacher une cuve à eau

Dernière mise à jour le 14 décembre, 2023

Vous souhaitez vous équiper d’un récupérateur d’eau de pluie mais avez peur qu’il gâche votre bel extérieur ? Pas de panique, je suis également passé par là. Je vais vous livrer mes meilleures astuces pour cacher une cuve à eau. Vous en trouverez certainement une qui convient à vos goûts et vos contraintes d’implantation.

Pourquoi cacher une cuve à eau ?

Il est très intéressant de dissimuler un récupérateur d’eau de pluie pour diverses raisons. Il me paraît important de les lister afin que vous puissiez orienter votre choix quant à la solution adéquate pour cacher votre cuve à eau.

Voici donc les principaux avantages de cacher une cuve à eau :

  • Garder un extérieur esthétique et agréable
  • Protéger la cuve du gel si vous optez pour de l’enfouissement
  • Protéger la cuve des UV et des rayons du soleil. Cela vous permettra de conserver une eau plus saine en évitant de la faire monter en température. En privant l’eau de votre cuve de la lumière du soleil, vous éviterez également la prolifération des algues vertes.

Ces bénéfices sont importants à garder en tête afin que vous puissiez choisir ce qui sera le plus bénéfique pour vous pour cacher votre cuve à eau.

Mes 11 conseils pour cacher un réservoir d’eau de pluie

La synthèse avec les avantages et les inconvénients

Solution💶Coût👍Avantage👎Inconvénient🎯Condition de succès✅Conseillé pour
Cuve enterrée
➡️Voir les détails
élevé
💲💲💲
Gain de place
Totalement caché
Résistant au gel
Très cher
Non modulable
Nécessite une pompe
Surface disponible hors d’un accès voitureViser l’autonomie en eau
Réserve d’eau à la cave
➡️Voir les détails
Modéré 💲💲Gain de place
Totalement caché
Résistant au gel
Nécessite une pompeNécessite de condamner une cave
ou d’avoir une terrasse ou un
vide sanitaire compatible.
Viser l’autonomie en eau
À l’abri des regards
➡️Voir les détails
Faible 💲Installation facileBesoin d’un mur caché avec surface disponible.Petite à moyenne installation
Design
➡️Voir les détails
Modéré 💲💲Installation facileCher
Faible contenance
Faible besoin
Habillage bois
➡️Voir les détails
Modéré 💲💲Protège la cuveNécessite plus de travailPetite à moyenne installation
Mur Végétal
➡️Voir les détails
Faible 💲Installation facile, biodiversitéTaille annuelle à prévoirPetite à moyenne installation, jardiniers
Plante grimpante sur IBC
➡️Voir les détails
Faible 💲Installation facile, biodiversité, production de fruits et légumesEntretien annuelPetite à moyenne installation, amateurs de jardin
Housse de protection
➡️Voir les détails
Faible 💲Installation facile, protège la cuvePeu durableModèles vendus principalement compatibles avec les cuves IBCPetite à moyenne installation
Panneaux de clôture/haie artificielle
➡️Voir les détails
Modéré 💲💲Installation facileAttention au vieillissementPetite à moyenne installation
Peindre la citerne
➡️Voir les détails
Faible 💲Facile et rapideAttention au vieillissementPeinture compatible avec le plastique de la cuvePetite à moyenne installation
Dissimuler à l’aide de mobilier de jardin
➡️Voir les détails
Modéré 💲💲Facile et rapideVous ne pouvez plus reconfigurer votre salon d’extérieurCas particulier d’implantationFaible besoin

1. Opter pour une cuve enterrée

La solution la plus radicale consiste à opter pour un récupérateur d’eau de pluie enterré. Deux choix s’offrent à vous :

  • La citerne en béton : durable et neutralise l’eau de pluie. Idéale en cas d’utilisation de l’eau pour remplir une piscine.
  • Une citerne en plastique PEHD : système robuste et bon marché.

Ainsi, seul son couvercle sera affleurant. Ce type de système vous permet de gagner de la surface au sol et de protéger votre cuve du gel. De plus, vous pouvez choisir une très grande capacité de stockage : jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de litres ! Idéal lorsque l’on vise une autonomie complète.

En revanche, c’est une solution très coûteuse et non modulable. De plus, il n’est pas possible de rouler dessus avec un véhicule.

2. Installer sa réserve d’eau à la cave, dans un vide sanitaire ou sous une terrasse.

Vous pouvez également investir dans une citerne souple. Ce type de solution encore trop peu connu permet pourtant de stocker d’énormes quantités d’eau (de 50 à 2 Millions de litres) à moindres frais. Si votre maison est équipée d’un vide sanitaire, c’est top car vous pouvez l’utiliser et économiser ainsi beaucoup de place au sol. Vérifier bien par ailleurs qu’il soit compatible avec ce type de système de récupération d’eau de pluie, notamment au niveau de la hauteur mini.

En installant votre citerne souple d’eau de pluie à la cave ou dans le vide sanitaire, elle sera protégée du gel et des intempéries. Vous pourrez donc l’utiliser longtemps, aussi bien en été qu’en hiver. Idéal si vous habitez en région froide ou montagneuse. Le seul inconvénient est que vous aurez besoin d’une pompe.

Vous pouvez également l’installer sous une terrasse. Ou en construire une spécialement. Ce type d’aménagement fera également office de coffrage. Votre citerne sera ainsi protégée des intempéries ce qui augmentera sa durée de vie.

3. Installer le récupérateur d’eau de pluie contre un mur à l’abri des regards

Si vous avez la possibilité d’installer votre réservoir d’eau le long d’un mur de votre maison qui se trouve à l’abri des regards, vous avez de la chance. Vous n’avez ainsi rien à faire de plus que d’installer votre cuve à eau. En plus d’être naturellement cachée, elle vous permet d’utiliser une surface auparavant inutile de votre jardin ! Vous pouvez stocker des litres sans débourser d’agent dans un habillage coûteux.

En plus, c’est souvent sur ce genre de mur aveugle qu’est positionnée une descente de gouttière. Parfait pour tout cacher tout en bénéficiant d’un raccordement facile à la gouttière !

récupérateur d'eau de pluie à l'abri des regards

4 Choisir un récupérateur d’eau de pluie design

Quoi de mieux que de cacher votre cuve à eau grâce à un récupérateur de pluie design. Il en existe de très jolis sur le marché :

  • Une esthétique amphore en terre cuite sur laquelle vous pouvez installer des plantes.
  • Un tonneau,
  • Une colonne romaine en plastique solide et durable imitant la pierre.
  • Un faux mur

Ces récupérateurs d’eau vont même vous permettre d’ajouter une touche de style à l’extérieur de votre maison. Choisissez les judicieusement pour qu’ils s’intègrent parfaitement à votre aménagement extérieur.


26/02/2024 05:17

5. Réaliser un habillage en bois pour cacher votre cuve à eau

Si vous êtes un peu bricoleur ou bricoleuse, vous pouvez fabriquer un habillage en bois pour cacher votre cuve à eau. Pour cela, vous pouvez très bien utiliser des matériaux de récupération comme de vieilles palettes ou vous faire plaisir avec un bois noble comme le Tek.

En soignant les jointures de votre coffrage bois, vous pouvez à la fois protéger cotre cuve, embellir votre extérieur et empêcher l’apparition d’algues vertes. L’avantage d’opter pour ce choix est que vous pouvez également dissimuler le raccordement à la gouttière sous le coffrage.

Vous pouvez alors opter pour la finition de votre choix :

  • Peinture flashy pour un look original et moderne,
  • Lasure,
  • Bois brut.

Exemple d’une très belle réalisation :

6. Installer un mur végétal

Quoi de mieux que des végétaux pour occulter un récupérateur d’eau de pluie. Vous pourrez soit planter des végétaux en pleine terre si la configuration s’y prête, soit utiliser des bacs. Afin de limiter l’entretien, je vous conseille d’utiliser des plantes qui vont naturellement pousser en hauteur uniquement.

Mes plantes favorites pour cacher une cuve à eau :

  • Le Miscanthus : Idéal en pleine terre ou en bac, très peu d’entretien, efficace été comme hiver.
  • Les bambous nains : idéal en bac. Si pleine terre, veillez à bien installer des barrières anti-racines.

Miscanthus, une plante idéale pour cacher une cuve à eau
Miscanthus de mon jardin à la sortie de l’hiver, vous voyez les jeunes pousses qui démarrent.

miscanthus en juillet
Le même Miscanthus au mois de juillet

7. Faire grimper une plante sur votre cuve IBC 1000 Litres : le choix du jardinier

Une autre astuce consiste à utiliser votre récupérateur d’eau 1000 L IBC comme tuteur pour une plante grimpante. Vous pouvez opter soit pour une plante décorative vivace comme la passiflore (c’est ce que j’utilise) ou pour un végétal annuel comme le concombre.

Pour moi, c’est la meilleure solution pour intégrer une cuve à eau au à l’esthétique du jardin. En plus de camoufler votre installation, vous optimisez votre espace ! Et vous faites d’une pierre deux coups puisque vous n’avez pas besoin d’installer de support à votre belle plante grimpante !

C’est d’ailleurs ce que j’utilise pour arroser écologiquement mon jardin en connectant un tuyau de goutte à goutte à la citerne.

Cuve IBC que j’utilise pour arrosage gravitaire au potager, avec une belle passiflore qui la recouvre.

8. Utiliser une Housse de protection

Vous pouvez également occulter votre récupérateur d’eau de pluie grâce à une housse de protection. Cette technique est particulièrement adaptée aux cuves IBC. En plus de dissimuler votre cuve à eau, vous la protégerez de l’apparition d’algues vertes. Cela permettra également à votre réservoir d’être plus résistant au gel.

Veillez à sélectionner une bâche de qualité et réalisée en matériaux résistants aux UV afin de ne pas avoir à la changer trop souvent.

La meilleure housse pour habiller vos cuves :


28/12/2023 11:47

9. Utiliser des Panneaux de clôture ou panneaux de haie artificielle

Une autre idée consiste à mettre en place des panneaux de clôture occultant pour camoufler votre cuve à eau. Ils pourront être en bois, en métal, en canisse ou encore en grillage avec une haie artificielle.

Pour faire encore plus vite, vous pouvez vous contenter d’habiller votre cuve de récupération d’eau de pluie avec seulement de la haie artificielle. Pour cela découpez-la et fixez la directement sur la cuve. Attention tout de même à bien laisser le robinet accessible de même que les éléments utiles : couvercle, bouchons, etc. Il serait dommage de ne plus pouvoir utiliser ou vidanger votre citerne d’eau pluviale. Non seulement son installation est facile et rapide mais elle ne demande que peu d’entretien : un simple nettoyage à l’aide d’un tuyau d’arrosage de temps en temps.

Vous ne connaissez pas les haies artificielles ? Voyez plutôt :

10. Peindre sa cuve à eau pour la cacher

Si vous avez un côté artiste, vous pouvez également opter pour peindre votre cuve. Laissez alors libre cours à votre imagination pour la rendre unique, jolie et parfaitement intégrée à votre jardin.

Veillez à bien utiliser une peinture adaptée au plastique de votre cuve. Il s’agit généralement de Polyéthylène. L’avantage de cette technique est qu’elle permet une totale personnalisation ou de faire une activité peinture avec les enfants.

11. Dissimuler votre réserve d’eau grâce à du mobilier de jardin

Enfin, dernière astuce, pourquoi ne pas positionner judicieusement du mobilier de jardin afin que votre cuve à eau passe inaperçue ?

Voilà, j’espère vivement que vous aurez trouvé votre bonheur parmi ces 11 propositions. Si c’est le cas, n’hésitez pas à noter cet article, ça m’encourage, ainsi qu’à poster un commentaire. Si vous avez une autre idée, n’hésitez pas à la partager en commentaire pour faire avancer la communauté !

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Récupérateur d'eau de pluie